Tout se met en place pour dédommager les populations qui sont sur le périmètre de l’aéroport de Glo-Djigbé. En effet, lors de sa session du mercredi 15 novembre 2017, le conseil des ministres a adopté les modalités de dédommagement des populations riveraines.

Les opérations de dédommagement sur le site de Glo-Djigbé doivent s’inscrire dans le respect scrupuleux des textes en vigueur à savoir le Code foncier et domanial et les arrêtés préfectoraux portant déclaration d’utilité publique des domaines situés dans l’emprise du périmètre aéroportuaire et celui portant cessibilité des immeubles contenus dans l’emprise du périmètre de Glo-Djigbé. A travers cette décision, le gouvernement met un point d’honneur sur la réalisation du projet en réglant les préalables dont l’indemnisation consécutive à l’expropriation pour cause d’utilité publique dans le respect des textes. Cette étape que vient de franchir le gouvernement est fondamentale pour la réussite du projet de construction de l’aéroport et rapproche progressivement vers le démarrage des travaux. Mais malheureusement, certains propriétaires véreux ont, après la prise des arrêtés préfectoraux de déclaration d’utilité publique et de cessibilité, monté les enchères sur le domaine. La population riveraine devrait montrer son patriotisme en acceptant ce que leur payera l’Etat en guise de dédommagement afin de favoriser le démarrage des travaux. Ce chantier majeur pour le Bénin dans sa quête de prospérité, regorge de beaucoup d’avantages. Beaucoup d’observateurs s’accordent à féliciter le président Talon pour la concrétisation d’un projet noble et vieux de plus de 40 ans.
Armel Nelson Avadémey

Laisser un commentaire