Affaire lynchage de « gay-men » présumés au Togo : les autorités togolaises réagissent enfin

Suite aux différentes réactions que suscitent depuis plusieurs jours des images et vidéos de vindictes populaire que des populations togolaises auraient infligé à des présumés ressortissants béninois qu’elles soupçonneraient de cybercriminels, le ministre togolais de la sécurité et de la protection civil, Yark Damehane a réagit à travers un communiqué relayé par la chaîne de télévision publique. Il dénonce tout acte de vindicte populaire et appel les togolais au calme et à la retenue.

Lire l’intégralité du communiqué

« Il a été rapporté ces derniers jours que, suite à l’interpellation par les éléments de nos forces de sécurités de certains individus d’origine béninoise dans le cadre de la lutte contre la Cyber-escroquerie communément appelé « gay-man », certains concitoyens auraient tendance à se livrer à des actes de représailles sur des honnêtes citoyens béninois résidents ou en transit au Togo.

C’est le lieu de rappeler à toutes les populations des villes et autres localités de notre pays que tout individu paraissant suspect doit être dénoncé aux forces de sécurité pour les mesures idoines envisagées. Tout acte ou comportement incitant à la vindicte populaire est hautement répréhensible et leurs auteurs ou complices s’exposent à la rigueur de la loi.

 

A cet effet, le ministre de la sécurité et de la protection civil invite tous nos concitoyens à s’abstenir de tout acte de vengeance ou de représailles non seulement vis-à-vis des ressortissants étrangers vivant sur le territoire mais aussi de tout individu présumé auteur d’une quelconque infraction à la loi.

En conséquence, il rassure les uns et les autres de la ferme volonté et de la détermination des forces de sécurité à prendre toutes les mesures qui s’imposent pour garantir la paix et la sécurité aussi bien à l’ensemble de populations qu’aux personnes de nationalité étrangère.»

ACTUBENIN

Laisser un commentaire