L’équipe nationale cadette a été interdite de participer au tournoi qualificatif Zone UFOA B des éliminatoires de la Can U-17. Cette décision de la Confédération Africaine de Football (CAF) justifiée par des cas de tricherie révélés dans le rang des joueurs, n’a pas laissé les autorités béninoises indifférentes.

Le ministre de son côté a saisi la justice pour que les mis en cause soient punis. Quant au président de la Fédération Béninoise de Football (FBF), en attendant les conclusions finales de l’enquête judiciaire, il a décidé de suspendre tous les agents de l’institution de leurs fonctions respectives, jusqu’à nouvel ordre. Cette décision de Mathurin de Chacus annonce des sanctions administratives à l’encontre des agents qui se seraient rendus complices de la tricherie.

Pour rappel, un courrier en date du 1er septembre 2018, comportant les résultats des examens IRM (âge) et PCCA (Examen Cardiaque préventif présenté par le joueur), mentionne que 10 joueurs béninois sont non éligibles sur les 28 présentés. Ces derniers ont fraudé avec leurs âges et il a fallu le test d’IRM imposé par la CAF pour les détecter.

 

Toutefois, le même courrier précise que tous les joueurs de l’équipe béninoise sont éligibles considérant les résultats du PCCA. Mais cela ne suffit pas pour les autoriser à participer au tournoi. Il faut noter que d’autres pays de la sous région ont été également épinglés dans le cas des deux examens.

Laisser un commentaire