Les informations sont parvenues au Ministre des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle qu’à la suite des mutations nationales et départementales, certains enseignants n’ont pas rejoint leur poste de travail. D’autres se sont juste fait délivrer des certificats de prise de service et ne se sont plus présentés. D’autres encore font preuve d’irrégularités notoires aux cours.

A travers un communiqué radio diffusé signé du Directeur de cabinet, Jean Benoît Alokpon,  le ministre met en demeure les intéressés et rappelle que l’équilibre dans l’offre éducative est une prérogative de l’Etat et que la devise de la fonction publique reste la même à savoir: “partout où besoin sera”.  Par conséquent, les enseignants du Ministère des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle qui “n’ont pas encore rejoint leur poste d’affectation, s’exposent à des déconvenues’’, selon le communiqué.

Et les Directeurs Départementaux des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle y compris les Chefs d’Etablissements sont instruits à l’effet de faire sans délai, le point de la présence des enseignants mis à leur disposition, pour les mesures urgentes à prendre.

Les concernés sont donc invités à reprendre le chemin des classes afin d’éviter toute situation fâcheuse.

Beninwebtv

Laisser un commentaire