Trois différentes personnalités, représentant trois associations ont été introduites, hier, au cabinet de Ousmane Batoko, Président de la Cour suprême. Il s’agit de l’Association béninoise pour la défense du consommateur (Asdc), du Réseau d’action pour la démocratie et le développement (Radd), et les membres de la Jeune chambre internationale (Jci) Abomey-Calavi pionnier.

 » Nous avons apporté au président Batoko les informations sur nous-mêmes, ce que nous faisons et les documents sur nos activités. », a déclaré Jean-Jannot Lokonon, représentant du président de l’Asdc à la sortie de l’audience. Le patron de la Cour suprême n’a pas manqué de conseils à leur endroit. « Il nous a prodigué beaucoup de conseils d’orientation que nous allons bientôt mettre en exécution », a-t-il ajouté. A sa sortie d’audience, Worou Chabi Clément, président du Radd a déclaré que leur réseau vient ainsi d’accomplir une des missions pour atteindre l’objectif fixé. « Après avoir été autorisé à exercer légalement, nous avons jugé bon de nous présenter à tous les présidents des institutions du Bénin », a-t-il confié. Quand à Valère Bada, président de la Jci, Abomey-calavi pionnier, l’entretien avec le Président de la Cour suprême a permis de lui présenter un projet dénommé ‘’Académie du leadership du Bénin’’, initié pour démarrer en mars prochain. Selon Valère Bada, la 9ème édition de ce projet va regrouper les jeunes béninois et d’ailleurs. « L’éducation est l’arme la plus puissante pour changer le monde. « C’est la citation qui est écrite sur le cadeau qui porte l’image de Nelson Mandela, offert au président Ousmane Batoko pour exprimer autrement la vision du Jci », a-t-il fait savoir.
Wadjou Alokpo

Articles similaires

Laisser un commentaire