L’ancien ministre de la Défense du premier gouvernement de Patrice Talon s’est à nouveau prononcé sur la gestion de la pandémie du Covid-19 au Bénin. Dans une déclaration ce dimanche 5 avril 2020, le président du parti Restaurer l’Espoir (R.E) a invité le chef de l’Etat à prendre la mesure de la situation.

Pour Candide Azannaï, au regard de l’évolution de la situation, il est impératif pour le Bénin de fermer ses frontières et de mettre en place le principe de précaution. « Il faut fermer les frontières, qu’on laisse les cargos et les marchandises. On ne peut pas continuer à importer des cas « , a-t-il insisté.

L’autre action que le gouvernement devrait aussi mener selon Candide Azannaï, c’est la fermeture des lieux publics. A l’en croire, cette action permettra d’éviter les contaminations locales à grande échelle dans dans les lieux publics. Par ailleurs, le président du parti R.E préconise aussi un dépistage systématique.

La Covid-19 en chiffres au Bénin à la date du 5 avril 2020

Quelques minutes avant la sortie médiatique de Candide Azannaï, le ministre de la Santé était face à la presse pour présenter le point de la situation. On retient qu’à la date d’aujourd’hui, le Bénin compte 22 cas confirmés, 17 sous traitement, 5 cas guéris et 0 décès.

Parmi les nouveaux cas détectés ce jour, 5 font partie des personnes mises en quarantaine. Le 6ème cas est détecté en communauté. Il s’agit d’une personne dont le conjoint est rentré de l’étranger et n’a pas respecté les règles de l’auto-isolement

Source: Beninwebtv

Laisser un commentaire