Au Burkina Faso, les populations sont invitées à se préserver de la consommation du produit « APIVIRINE 500 Mg gélules » dans le traitement contre le Coronavirus. Cette information a été donnée ce lundi 6 avril 2020 par communiqué de la Direction générale de l’Agence Nationale de Régulation Pharmaceutique (ANRP).

Selon le communiqué de l’Agence, l’Apivirine du Béninois Valentin Agon est présenté comme un médicament issu de pharmacopée traditionnelle béninoise. Mieux, l’ANRP précise que l’introduction de ce produit au Burkina Faso n’a pas été autorisée conformément aux dispositions législatives et réglementaires, régissant la commercialisation des médicaments sur le territoire burkinabé.

 « Le produit APIVIRINE 500 mg gélules n’ayant jamais été évalué pour aucune des indications thérapeutiques revendiquées, ne peut fait l’objet ni d’une cession à la population et encore moins de publicité par les canaux de communication sur le territoire burkinabé », peut-on lire dans le communiqué de l’ANRP.

Source: Beninwebtv

Laisser un commentaire