En Conseil national:L’Un pose les balises d’un parti politique

 L’Union fait la Nation a tenu le samedi 10 mars 2018 son Conseil national transitoire à Cotonou. Des assises qui ont permis aux congressistes  de jeter les bases pour la transformation de cette alliance en parti politique. Ils sont plusieurs centaines de personnalités politiques, de cadres et autres militants ayant pris d’assaut le Palais des sports du stade de l’amitié Général Mathieu Kérékou.

L’Union fait la Nation tend vers l’aboutissement d’un processus historique devant permettre de réduire l’émiettement du paysage partisan au Bénin. Cette alliance qui a en son sein plusieurs partis politiques se transformera dans les jours à venir en un parti, ceci pour renforcer la cohésion nationale. Avant donc cette étape importante, des comités thématiques et commissions ad ‘hoc ont présenté, au cours du conseil transitoire, leurs rapports sur différents sujets notamment l’école de formation politique et citoyenne, la question du fichier des militants et des membres. A l’issue des travaux, le conseil national a mandaté le bureau politique  aux fins de mettre en place un Comité ad’ hoc pour la prise en considération des derniers amendements des militants. Entre autres résolutions de la commission présidée par le député Louis Vlavonou, avec pour rapporteurs Anne Cica Adjaï et Bruno Médagbé, l’on retient la mise en œuvre des actions susceptibles de favoriser la création effective d’un grand parti politique issu de l’intégration d’autres formations politiques,  la poursuite et la finalisation des négociations avec d’autres forces politiques désireuses d’adhérer à la vision de l’union, la formulation des argumentations pour proposer le nom et le Logo du regroupement politique et la finalisation des documents relatifs à l’idéologie et au programme politique du regroupement envisagé. A la fin des travaux, le vice-président de l’Union fait la Nation s’est réjoui de la qualité des réflexions des participants. Antoine Idji Kolawolé, dans un discours rassembleur, a invité les militants à se préparer pour le prochain congrès. « Nous avons des valeurs et si nous sommes ensemble jusqu’aujourd’hui, c’est parce que nous croyons en ces valeurs. Notre ambition, c’est d’avoir le maximum possible de patriotes, de militants pour rassembler le Bénin, du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest. Nous travaillons à ça. Rentrer chez vous dans vos communes et préparez-vous à ce congrès déterminant pour que nous soyons non seulement physiquement présents et prêts, mais que nous soyons aussi présents intellectuellement et administrativement », a-t-il martelé. C’était aussi l’occasion pour réaffirmer le soutien de l’Union aux réformes engagées dans le pays par le chef de l’Etat, Patrice Talon. Au cours de l’année 2017, l’Union fait la Nation s’est renforcée à travers l’adhésion effective de 7 nouvelles formations politiques. L’enregistrement des demandes d’adhésion est toujours d’actualité avec plusieurs partis politiques qui s’annoncent.

Marcus Koudjènoumè

Communique de presse

L’Union fait la Nation a tenu un Conseil national le samedi 10 mars 2018 au stade Général Mathieu Kérékou de Cotonou.

Le CNT se réjouit du renforcement des rangs de l’Union fait la Nation, à travers l’adhésion effective de sept (07) nouvelles formations politiques au cours de l’année 2017 et l’enregistrement des demandes d’adhésion encore en discussion, avec plusieurs  partis politiques et personnalités.

L’édification continue de l’Union fait la Nation s’est concrétisée aussi par l’adhésion d’une multitude d’élus, au niveau local et communal dans différentes régions du pays.

A l’issue des travaux, le Conseil national :

A adressé ses sincères félicitations aux membres des comités thématiques et aux commissions ad’hoc pour les travaux réalisés sur différents sujets majeurs notamment l’école de formation politique et citoyenne, la question du fichier des militants et membres comme celle de l’idéologie politique du parti.

A donné mandat au bureau politique pour

o            poursuivre et finaliser les négociations avec d’autres forces politiques partageant les mêmes visions que l’Union fait la Nation afin de participer au congrès constitutif du parti en gestation ;

o            apporter les contributions intellectuelles de l’Union fait la Nation à l’élaboration des textes fondamentaux du parti en gestation et à la préparation de son congrès constitutif,

o            la mise en place d’un fichier des militants ;

o            réaffirmer le soutien indéfectible de l’Union fait la Nation aux réformes engagées dans notre pays, en vue de sa transformation structurelle.

  Cotonou, le 10 mars 2018

Actubenin

Laisser un commentaire