Justice / Le commandant Désiré Azatassou et trois ses complices déposés à la prison civile de Kandi

Kandi, 20 Janv. (ABP)- Le chef d’escadron, Désiré Azatassou et trois de ses frères d’armes dont un lieutenant, ont été déposés ce vendredi à la prison civile de Kandi au terme de longues auditions au tribunal de première instance de la ville, a appris l’ABP de source judiciaire.

Conduits ce vendredi après-midi devant le procureur de la République près le Tribunal de 1ère instance de Kandi, indique la source, ces éléments des forces armées béninoises, au nombre de sept, sont poursuivis pour flagrant délit d’attentat contre la sûreté de l’État, séquestration et pour non dénonciation de crime pour certains.

Au terme des auditions qui se sont achevées dans la nuit de ce vendredi, trois d’entre les mis en cause ont été libérés sous convocation.

Le commandant Azatassou et trois de ses complices sont, quant à eux, déposés et vont comparaître le 6 février prochain.

Faut-il le souligner, les sept mis en cause, conduits auparavant au quartier général des armées à Cotonou, ont été ramenés le 16 janvier dernier à Kandi où s’est ouverte une enquête judiciaire conduite par la police républicaine.

Pour rappel, au petit matin du 1er janvier 2018, le commandant Azatassou et certains de ses subalternes ont séquestré le commandant du camp militaire de Kandi avant de prendre le maquis avec en sa possession une arme de de type AKM et des munitions. Il a été rattrapé dans sa fuite moins de 72 heures après dans un arrondissement de Kandi.

ABP/BNS/DKJ / Actubenin

Laisser un commentaire