Invité sur l’émission  »Morning Live » de la télévision Golfe Tv, ce samedi 23 décembre 2017, le Préfet du Littoral, Modeste Toboula est revenu sur les éléments qui ont marqué la capitale économique du Bénin le 19 décembre 2017. C’était aussi l’occasion pour lui d’expliquer de manière le sens de ses actions, qui sont souvent mal interprétés. Pour le Préfet Modeste Toboula, sa présence au Tribunal de Première Instance de Cotonou, ne doit normalement pas donner lieu à des polémiques.
A l’en croire, en tant que autorité civile investie des pouvoirs de maintien de l’ordre, il relève de son obligation de descendre sur le terrain, quand le besoin se fait sentir, pour assurer le maintien de l’ordre. Ceci dit, sa présence au Tribune est soutenue par l’objectif de ramener l’ordre, qui selon lui était troublée par les populations venues soutenir les accusés dans l’affaire Cnss.
En ce qui concerne le rapatriement des mendiants vers leurs pays d’origine, il l’explique, que tout s’est passé dans les normes en la matière. Ce n’est donc pas une décision brutale et unilatérale.
Le Préfet du Département du Littoral, a également rappelé que les béninois en général, et surtout la population de Cotonou est lente à la compréhension. A l’en croire, beaucoup de situation auraient pu se régler dans la quiétude, si les uns et les autres avaient très tôt compris le sens des sensibilisations.
Pour finir, il a invité les populations au calme en cette période des fêtes de fin d’année. Toutefois, Modeste Toboula rassure de ce que les dispositions sont prises pour garantir la sécurité des biens et des personnes, en cette période vulnérable à l’insécurité.
Cochimau Houngbadji / Beninwebtv

Laisser un commentaire