Le Directeur général de l’Agence nationale des transports terrestres (Anatt), Thomas Agbéva a fait le point des réformes mises en œuvre dans le secteur des transports au Bénin. C’était au cours d’un point de presse, jeudi 28 mars 2019 dans la salle de conférence de l’agence.

Le livret de bord sera supprimé à partir du 1er avril 2019. C’est ce qui ressort du point de presse du Directeur général de l’Anatt, jeudi 28 mars 2019. Cette rencontre avec les hommes des médias intervient dans le cadre de la reddition de comptes sur les grandes réformes engagées depuis avril 2016 dans le sous-secteur des transports terrestres. Selon le directeur, après les analyses, il est constaté que le livret de bord est devenu superflu et redondant comme titre de transport. En plus de cela, il a annoncé une réduction de 4.000FCfa du coût de l’immatriculation des véhicules, notamment ceux à deux roues. Pour Thomas Agbéva, le sous-secteur des transports terrestres au Bénin contribue à 7% au PIB et cette réduction est un nouvel acte courageux d’un gouvernement très soucieux de l’épanouissement social de ses citoyens. Ce n’est que le début a dit le Dg. « Les facilités seront davantage mises en place pour atteindre, sous peu, l’objectif d’immatriculer au moins un million de motos. Déjà, la réforme de décentralisation du système d’immatriculation a permis d’atteindre 70% de cet objectif », a-t-il déclaré. Comme  perspective, il a fait savoir qu’une plateforme d’identification unique d’immatriculation sera créée prenant en compte tous les acteurs à savoir la police républicaine, la douane et l’Anatt. Ce package de réformes a pour objectifs de redorer le blason du sous-secteur des transports terrestres au Bénin, de le rendre plus compétitif dans la sous-région et de le mettre réellement au service du développement du pays. Et la détermination.

 

Donald Kévin Gayet (Coll)

 

Actubenin

Articles similaires

Laisser un commentaire