La capitale de la république Togolaise est touffue de forces de l’ordre et de militaires mercredi alors que la coalition de l’opposition a prévu de manifester mercredi, jeudi et samedi. Une situation qui fait suite a  un communiqué du ministère de l’intérieur mardi faisant état de possible altercations entre les manifestants et la police.
La population est strictement très surveillée par les forces de l’ordre qui apparemment, déployés en grand nombre, ne veulent laisser aucun répit à une éventuelle altercation.
Le ministre de l’intérieur a encore déclaré mercredi sur une radio togolaise que « Certains veulent prendre des itinéraires et aller à certains points sensibles qui n’ont rien à avoir avec la marche. Le gouvernement prendra toutes les mesures pour accompagner leur marche mais prendra aussi des mesures supplémentaires pour décourager toux ceux qui vont vouloir porter atteinte à l’ordre public ».
Disposition pour assurer la sécurité des manifestants ou moyens mis en place pour influencer et décourager la mobilisation ? Les prochaines heures révéleront le sens réel de cet acte du gouvernement.
Modeste Dossou / Beninwebtv

Laisser un commentaire