Après le lancement des travaux de réhabilitation des pistes rurales à Djidja, la délégation de l’Association interprofessionnelle du Coton (Aic) s’est rendue, vendredi 24 novembre, à Banikoara 2017. L’objectif était de vérifier l’évolution des travaux de réfection des pistes de coton.

En l’absence du président de l’Aic, Mathieu Adjovi, c’est Narcisse Djègui, Secrétaire permanent de l’Aic, qui a conduit la mission sur les pistes à réhabiliter. Sur les 1400 km qui seront réfectionnés dans l’Alibori, la Commune de Banikoara totalisera 590. Le prix au km est évalué à 500 000 francs Cfa. Deux entreprises ont été sélectionnées pour l’exécution du projet qui durera deux mois. Pour le maire Sarako Bio, la réfection des pistes vise à permettre aux cotonculteurs d’acheminer leur production vers les usines. Narcisse Djègui estime que l’union et la cohésion de tous les acteurs seront nécessaires pour l’atteinte des résultats. Le président de la Fédération nationale des producteurs de coton, a quant à lui, adresse ses remerciements aux autorités gouvernementales et à l’Aic pour avoir répondu à leur cri de détresse.
AT / Actubenin.com

Laisser un commentaire